Panier

Nous avons eu l’occasion de rénover des pièces phares de ce designer comme vous pourrez le constater en cliquant ici.

Né en 1949 à Paris, le designer Philippe Starck est souvent décrit comme un provocateur, un défenseur du design démocratique, mais aussi comme « la superstar du design français. » On raconte que lorsqu’il était enfant, Philippe Starck dormait sous la table à dessiner de son père, inventeur et ingénieur aéronautique. Il étudie à l’Ecole Camondo à Paris, mais il sera rapporté plus tard qu’il n’y a “rien appris” et qu’il s’est laissé guidé par sa propre curiosité.

Vers 1968, Philippe Starck fonde son propre studio à Paris et se spécialise dans les designs gonflables. Il collabore avec le maître des meubles à gonfler, le designer Quasar Khanh. L’année suivante, il débute une structure gonflable au salon de l’enfance et attire l’attention du designer de mode Pierre Cardin, qui lui offre un poste de directeur artistique. Du milieu à la fin des années 1970, Philippe Starck conçoit le design de boites de nuits comme La Main Bleue à Montreuil et Les Bains Douches à Paris. A l’approche des années 1980, il fonde une entreprise nommée Starck Product, qui sera plus tard renommée Ubik d’après la nouvelle de Philip K. Dick. Il commence à produire des meubles, des luminaires et des accessoires pour des fabricants comme Alessi, Driade, Flos, Kartell et Vitra.

En 1983, Philippe Starck devient connu dans le monde entier après qu’il soit invité par le président François Mitterrand à rénover les appartements privés du palais de l’Elysée. Peu après, il reçoit des commandes régulières pour concevoir les intérieurs de restaurants et d’hôtels, comme le Café Costes à Paris (1984), Manin à Tokyo (1985), Theatron à Mexico (1985), le Royalton (1988) et Paramount (1990) à New York City, ainsi que le Delano Hotel à Miami Beach (1995). En 1999, il lance avec son partenaire John Hitchcox “Yoo”, une entreprise de design dédiée aux intérieurs résidentiels et commerciaux.

Philippe Starck est sans aucun doute l’un des designers contemporains les plus prolifiques, et sa liste de créations célèbres trop longue pour être citée dans son intégralité.

Parmi les classiques, on trouve Miss Dorn Chair pour VIA et plus tard pour Driade (1980); Pat Conley I Chair pour XO (1983); J. Série Lang Chair pour Driade (1986); Hot Bertaa Kettle pour Alessi (1987); Miss Donna Mirror pour OWO et plus tard pour Alessi (1987); Lola Mundo Chair pour Driade (1988); Juicy Salif Lemon Squeezer pour Alessi (1990); W.W. Stool pour Vitra (1990); Louis 20 Chair pour Vitra (1991); Miss Sissi Table Lamp pour Flos (1991); Vicieuse Coffee Table pour Driade (1992); Excalibur Toilet Brush pour Heller (1993); Jim Nature Portable Television pour Thomson (1994); Rosy Angelis Lamp pour Flos (1994); Dr. No Chair pour Kartell (1996); Dr. Scud Fly Swatter pour Alessi (1998); La Marie Chair pour Kartell (1998); Miss C.O.C.O. Folding Chair pour Cassina (1998); Gnome Stools pour Kartell (1999); Bubble Club Sofa pour Kartell (2000); Hudson Chair pour Emeco (2000); Louis Ghost Chair pour Kartell (2002); et Guns Lamp pour Flos (2005).

En plus des meubles, de l’électroménager et des produits design, Philippe Starck a produit quelques créations à grande échelle, comme le Alhóndiga Cultural & Leisure Centure à Bilbao (2010), Port Adriano Harbor à Palma de Mallorca (2012), le yacht du CEO d’Apple Steve Job (2012), les maisons préfabriquées P.A.T.H pour Riko (2013), et Le Nuage Sports Center à Montpellier (2014), parmi d’autres.

En plus des meubles, de l’électroménager et des produits design, Philippe Starck a produit quelques créations à grande échelle, comme le Alhóndiga Cultural & Leisure Centure à Bilbao (2010), Port Adriano Harbor à Palma de Mallorca (2012), le yacht du CEO d’Apple Steve Job (2012), les maisons préfabriquées P.A.T.H pour Riko (2013), et Le Nuage Sports Center à Montpellier (2014), parmi d’autres. Philippe Starck se trouve dans la plupart des musées européens et nord-américains, comme Le Musée National d’Art Moderne et le Musée des Arts Décoratifs à Paris,le MoMA MoMA, le Vitra Design Museum à Weil am Rhein et le Design Museum London. Ses récompenses sont trop nombreuses pour être nommées.

Source texte: https://www.pamono.fr