VENDU

Enfilade scandinave en teck n°213, G-Plan, IB Kofod-Larsen, circa 1960, mid-century

1 500.00

L’enfilade scandinave en teck est toujours aussi tendance ! C’est le must-have de nos intérieurs. Vous pourrez y ranger toute votre vaisselle, vos belles bouteilles, votre argenterie et encore bien d’autres choses. Ce long buffet en teck est composé de quatre tiroirs et de deux grands espaces de rangement.

Rupture de stock

Description

Dimensions :
– Largeur : 213 cm
– Profondeur : 45,5 cm
– Hauteur caisson : 50 cm
– Hauteur pieds : 30 cm
– Hauteur totale : 80 cm
 
Dimensions tiroirs intérieur :
– Largeur utile : 43 cm
– Profondeur utile : 38 cm
– Hauteur utile tiroir : 8,5 cm (1,2,3) / 11,5 cm (4) 
 
Dimensions portes intérieur :
– Largeur utile : 80 cm
– Profondeur utile : 40,5 cm
– Hauteur utile : 44,5 cm
 
Designer : Ib Kofod-Larsen
Editeur : G-PLAN
Essence de bois : teck

 

Designer :
Ib Kofod-Larsen, né en 1921 au Danemark, étudie à l’Académie Royale Danoise de Copenhague. En 1948, il remporte le concours de verrerie d’Holmegaard ainsi que le prix annuel du guide des ébénistes. C’est ainsi qu’il se fait remarquer du fabricant de meubles danois Faarup le MøBelfabrik. Kofod-Larsen crée quelques unes de ses plus belles œuvres pour l’entreprise danoise, notamment la célèbre enfilade Model 66 (années 1950). Il conçoit des meubles pour les plus grands fabricants de l’époque, en Finlande comme à l’étranger. Parmi ces fabricants, on compte High Wycombe, Christensen & Larsen, Carlo Gahrn, Bovenkamp, Petersens, et Fredericia Furniture.

Kofod-Larsen travaille souvent sur des bois précieux, comme le teck ou le palissandre, ainsi que sur des cuirs riches. Son travail se caractérise par des lignes épurées et sculpturales. La U-56, ou Elizabeth Chair (1956), composée d’une structure en teck clair et d’un cuir d’ameublement, est une de ses pièces les plus notables. On dit qu’elle a été nommée ainsi en l’honneur de la Reine Elizabeth II après qu’elle en ait acheté une paire durant une visite au Danemark en 1958. Parmi ses pièces célèbres, on retient également les Penguin Chair (1953), modernes et aérées. Cette dernière (parfois appelée The Shell) produite par Petersens au Danemark, présente un dossier courbé qui embrasse le siège. Au cours de sa carrière, il rencontre un franc succès avec la Selig company, qui importe et vend des milliers d’exemplaires (canapés, chaises de salon, et autres en différents bois et tissus d’ameublement) sur le marché américain à partir des années 1950. Les étonnants fauteuils Sälen (ou Seal) en cuir et en teck de Kofod-Larsen pour OPE (1950) sont désormais très populaires sur le marché vintage.

Kofod-Larsen décède en 2003. Aujourd’hui, les pièces du designer sont de plus en vogue, et ce dû au talent de Kofod-Larsen pour honorer les qualités naturelles de ses matériaux.

G-Plan : 
L’entreprise britannique de fabrication de meubles G-Plan fut lancée et 1953, mais ses origines remontent beaucoup plus loin. En 1898, Ebenezer Gomme (1858-1931) fonda un atelier de menuiserie de précision, E. Gomme Ltd., à High Wycombe, en Angleterre, l’un des centres majeurs de fabrication de meubles au Royaume-Uni. Au début des années 1900, E. Gomme fit une transition vers une usine plus grande et en 1911, ses fils en prirent la direction. L’entreprise était reconnue pour sa gamme d’enfilades, de tables et d’autres meubles de rangement de haute qualité, créés et fabriqués sur mesure.